LE MAS BRUGUIERE

7 GÉNÉRATIONS DE PASSION

 

Une belle histoire de transmission, 7 générations se sont succédées sur ces terres nichées dans le vallon séparant les 2 colosses calcaires : le Pic Saint Loup et l’Hortus.

Une histoire d’amour avec la terre amorcée par Pierre Bruguière, propriétaire du Mas de Combes (actuellement Mas de Barou) au XIII siècle. Agriculteur, il a fait reconnaissance de ses biens devant Maitre Jean Bonnieu en Mai 1259.

La naissance du Mas Bruguière est plus tardive, elle débute après la Révolution. Antoine, natif du Barou fait l’acquisition de terres, de bois, de champs et pratique pour la première fois, entre autres, la culture de la vigne. Les années 1870 furent cruelles pour le Languedoc, toutes les vignes furent détruites par le phylloxéra. Pierre décide alors de replanter à partir de 1880 et le Domaine s’oriente vers une monoculture de la vigne. Adrien maintient l’unité du Domaine, et Albert dans les années 1950 s’engage dans la vie syndicaliste et participe à la création du Syndicat du Pic Saint Loup. Les gelées de 1956 détruisent l’ensemble des vignes, et de nouveau Albert replante sur une dizaine d’ha située autour du mas des raisins de table.

Guilhem, le père de Xavier, en 1974, fait un retour aux sources, alors qu’il était appelé à un autre destin. Il entreprend de changer l’histoire du terroir du Mas, et s’oriente vers une culture qualitative. Il arrache, replante des cépages traditionnels et prépare sa sortie de la coopération. Il commence à vinifier en 1986 la première cuvée qui fête son statut de vigneron indépendant. Guilhem et son épouse Isabelle ont participé à la métamorphose et à la renommée de ce terroir du Pic Saint Loup. Les cuvées sont distinguées et reconnues par les meilleurs critiques et sommeliers du monde du vin ; les consommateurs les plébiscitent.

L’aventure familiale ne s’arrête pas là…  Xavier, après un apprentissage très enrichissant au Château La Liquière à Faugères,  revient sur l’exploitation familiale et perpétue la tradition avec beaucoup d’enthousiasme et de passion. Pour exprimer au mieux la typicité de ce terroir à travers une viticulture propre et respectueuse de notre environnement, il a relevé un grand défi puisque le domaine est passé en agriculture biologique.

LE MAS

Le Mas* a survécu à la période trouble de la révolution qui a touché les Etats du Languedoc dont Montpellier était le siège.

Jean-Jacques Louis Durand, propriétaire de cette belle demeure de Valflaunès et premier Maire de cette ville élu au suffrage universel fut guillotiné le 12 janvier 1794 à l’âge de 33 ans (il n’avait pas voulu appliquer les consignes de la terreur).

Le Mas Bruguière, anciennement “Le Mas de la Plaine”, faisait partie d’un ensemble plus imposant qui comprenait le Mas Rigaud, le Mazet et la Plaine, le tout baptisé les Métairies du Mas Rigaud. Ces biens furent mis sous séquestre et vendus comme bien nationaux, épargnant ceux de Valflaunès que la veuve Durand récupéra à la Restauration. Quasiment ruinée, elle vendit aux enchères la Plaine acquise par Antoine, le premier de la longue lignée des Bruguière en ce lieu. La première Bâtisse, actuellement la maison mère a été édifiée au début des années 1800 avec une aile rajoutée en 1863.

En 1999, Xavier fait ses premiers pas de vignerons dans une toute nouvelle cave, moderne et fonctionnelle, cette cave permet le respect du raisin et le chai enterré qui abrite le futur millésime de la lumière et des variations de températures est un dès lieux du Mas ou la sérénité règne….

Très récemment un nouveau caveau de dégustation a vu le jour, c’est dans un lieu lumineux et convivial que Xavier vous accueillera.

* Mas : ferme, métairie, domaine agricole, parfois hameau. Mas est un mot de langue d’oc venant du latin « mansum ».

LE PIC SAINT LOUP

 

L’Appellation Languedoc terroir Pic Saint Loup est la plus septentrionale du Languedoc, située à 25 kms au nord de Montpellier, elle bénéficie d’un micro climat bien spécifique. Les précipitations y sont plus abondantes et les nuits sont fraîches au mois d’août en pleine phase de maturation des raisins, c’est cela qui caractérise la fraîcheur des vins du Pic Saint Loup.

Très dynamique cette appellation est devenue une appellation phare en Languedoc, elle a su rattraper son retard depuis les années 1970 grâce à l’impulsion des quelques pionniers dont mon père Guilhem Bruguière. Le Pic Saint Loup est reconnu en appellation d’Origine Contrôlée (AOC) depuis le 7 septembre 2016, une récompense très attendue par les vignerons du Pic St Loup et qui vient affirmer l’identité du terroir et la typicité des vins Pic St Loup.

(Syndicat des vignerons du Pic St Loup : 04 67 55 97 47)

Fermer le menu
fr_FRFR
en_USEN fr_FRFR
×

Panier